PAERPA sur le Valenciennois-Quercitain

Depuis début 2015, de nouveaux dispositifs et de nouvelles organisations sont venus renforcer la filière gériatrique existante, déjà structurée sur le territoire, et dédiée à l’amélioration de la prise en charge sanitaire et des conditions de vie des personnes âgées : l’expérimentation PAERPA, expérimentation nationale menée initialement sur 9 territoires en France dont celui du Valenciennois-Quercitain puis étendue à l’ensemble du territoire national en 2016 .

L’expérimentation permet la mise en œuvre d’actions innovantes dont l’objectif commun poursuivi consiste à prévenir la perte d’autonomie par un meilleur dépistage des 4 grands risques liés à l’âge (dépression, dénutrition, iatrogénie, chute) et par la mise en place d’actions de prévention. Pour mener à bien cette mission, une équipe d’animateurs non professionnels de santé est chargée d’acculturer les professionnels libéraux à la philosophie du PAERPA et de les accompagner dans la formalisation de leurs préconisations. Le plan d’action repose sur la concertation entre professionnels qui connaissent la personne et il est formalisé au travers d’un Plan Personnalisé de Santé individualisé. Ce dernier permet une centralisation des données liées au dépistage, à l’évaluation, et donne des pistes d’actions pour mieux gérer voire retarder les contraintes liées au vieillissement, favoriser la vie à domicile le plus longtemps possible et éviter les hospitalisations tardives et en situation de crise.

La volonté de renforcer son implication
dans la domaine de la prévention

Pour la filière gériatrique de Territoire dont l’action est organisée au sein du GCS filière gériatrique du Valenciennois depuis 2011, c’est l’opportunité de renforcer son implication dans le domaine de la prévention et de décloisonner son action vers les professionnels des premiers recours par un soutien formalisé.

En effet, l’originalité de l’expérimentation repose sur l’implication des professionnels du premier recours dans l’aspect préventif plus que sur l’aspect curatif. Pour les aider dans leur mission, ils disposent de plusieurs soutiens notamment : celui des animateurs territoriaux chargés de les accompagner dans le dépistage et l’évaluation des risques avec mise à disposition d’outils d’experts travaillés par les professionnels du territoire en lien avec le CHRU de Lille, celui de la plateforme gériatrique de territoire chargée de faciliter le recours à l’information et l’orientation des parcours de santé par l’intermédiaire d’un numéro unique, ouvert aux professionnels et aux familles. En amont, le Groupement de Coopération Sanitaire Filière Gériatrique du Territoire du Valenciennois, porteur de l’expérimentation PAERPA au titre de multiples actions, met à disposition des professionnels d’autres offres innovantes en faveur des personnes âgées et de leur « mieux vieillir » : l’équipe mobile de psychogériatrie accompagne à domicile les personnes âgées dans la gestion de leur dépression, l’ESPREAD accompagne les personnes âgées qui ont déjà chuté par une réévaluation de leur environnement à domicile pour limiter les risques de chutes et des ateliers de réhabilitation à domicile pour apprendre à gérer le risque et regagner de la confiance en soi, la consultation multidisciplinaire permet une expertise pluriprofessionnelle en dehors des murs de l’hôpital et à proximité du domicile.

Cette mécanique se développe progressivement dans l’ombre, sans que les personnes âgées dont l’intérêt est visé n’en aient conscience. L’impact sur leur quotidien se fait néanmoins ressentir au travers de l’estime de soi regagnée dans les suites de la mise en œuvre du plan d’action.

La coordination territoriale d’appui

La coordination territoriale d'appui
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus et paramétrer les cookiesOk, tout accepter